Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
fremaraguijea

"LA CIGALE ET LA FOURMI" REVISITE

"LA CIGALE ET LA FOURMI" REVISITE

Cette petite histoire s'est promenée sur internet.

Je trouvais dommage, à partir du moment où Jean de La Fontaine avait rédigé sa fable en vers, qu'il n'en soit pas de même avec la version revue et corrigée façon vingtième siècle.

Alors je me suis amusé ! Ça ne passera pas à la postérité, mais ce n'est pas du tout le but ! :-o))), et comme je n'ai ni récité en public, ni publié, je classe dans la rubrique "le mot du jour".

Une cigale chante, et la fourmi travaille.
Elle se construit un toit, et fait des provisions,
Car c'est sûr, en effet, l'hiver sera duraille
Et dans un cas pareil, prenons des précautions.
La cigale joue, danse, et tout l'été rigole,
En pensant vraiment fort que la fourmi est folle.
Mon histoire se déroule pas du tout en Provence
On dira quelque part dans un coin d'Ile de France.

Et voici qu'en décembre, arrive le grand froid.
La fourmi est au chaud, la cigale grelotte.
Conférence de presse : la tête de linotte
Interroge le monde et demande pourquoi
Certains bien moins chanceux crèvent de froid et faim.
A la télévision, voici tout un programme
Pour dénoncer bien haut la situation infâme
Et jeter fort l'opprobre sur la fourmi gredin.
Elle a tout son confort et ne manque de rien
Pendant que la cigale est dépourvue de tout.
Dans un pays si riche, est-ce vraiment normal
Qu'on laisse dépérir cette pauvre cigale
Alors que la fourmi déguste ses ragoûts ?
Et devant sa maison, voici associations
Qui organisent en plus des manifestations.
On se demande pourquoi la fourmi est si riche :
C'est sûr c'est sur le dos de la pauvre cigale.
Augmentons les impôts, tout le monde est égal,
Et ni une ni deux, ne soyons pas trop chiches
A l'Assemblée on vote la loi économique
Quelques taxes nouvelles, révision des barèmes.
"Madame la fourmi, voici quelques amendes
Il faudrait embaucher comme on vous le demande,
Point de cigale chez vous, c'est pas patriotique,
Vous avez plein d'argent, ce n'est pas un problème !"
Pour payer ce qu'elle doit, la fourmi vend ses biens,
Elle quitte son pays et part à l'étranger.
Elle s'en va attristée, en emmenant les siens.
Elle travaille à nouveau, rencontre des succès.
On fait de la maison un logement social
Dans lequel on abrite notre amie la cigale.
Vite vite elle s'empresse sur toutes les provisions,
Constate du logement la détérioration.
L'hiver n'est pas fini, et il n'y a plus rien.
Et une fois de plus, c'est un manque de moyens,
Commentent les journaux ou les intellectuels.
La commission d'enquête enterre le dossier,
Théorise à nouveau les inégalités
Et repasse plutôt bien les mêmes ritournelles.
Dans le quartier ou vit demoiselle cigale,
Voici les araignées, et voici les mygales,
Tout ce beau monde squatte, fait des petits trafics.
C'est la diversité, disent les politiques...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article